décret N°2-18-378 qui officialise le lancement de la télémédecine

La santé numérique peut-elle sauver l’Afrique ?

L’Afrique compte aujourd’hui environ 24% des personnes malades dans le monde, et seulement 3% de l’effectif mondial des professionnels de la santé. Un constat alarmant rappelé par les professionnels de la santé présent mercredi dernier à Marrakech, lors de l'ouverture de l’Africa Digital Medical Hub et l'Africa Health Tourism Congress, deux événements dédiés à l'innovation au service de la santé.

Organisé sous l'égide du ministère de la santé marocaine les 19 et 20 décembre dernier, afin de débattre des questions liées aux innovations à « la santé numérique », donc de l’utilisation du digital dans la médecine ; ces événements sont aussi l'occasion pour rappeler que la télémédecine est un outil au service des organisations territoriales et au service d'une meilleure organisation des soins aux profits des citoyens.

La pratique médicale à distance en utilisant les technologies digitales, est devenue une réalité depuis l’entrée en vigueur, en juillet dernier, du décret N°2-18-378 qui officialise le lancement de la télémédecine en fixant les modalités et les conditions de sa pratique.

Le Maroc se lance ainsi dans une vraie dynamique afin d’organiser la gouvernance du système de santé, de mettre en place des infrastructures et un plateau technique appropriés, de mutualiser l’utilisation des infrastructures, d’accompagner la monté en compétences des ressources humaines, et d'œuvrer au rapprochement les structures sanitaires des citoyens, enfin, d’assurer une meilleure prévention et prise en charge des maladies épidémiques.

Pour le Pr. Hicham Najmi, le secrétaire général du ministère de la santé, lors de l’ouverture des événements, « Le Maroc prévoit l’engagement de lourds investissements d’innovation et d’expérimentation en Télémédecine & e-Santé, allant de l’hôpital numérique jusqu’à la création de plateforme de télémédecine des 12 régions du Royaume ».

Il est à rappeler que pour palier à l’enclavement sanitaire, le Maroc veut déployer progressivement des sites de télémédecine dans 160 municipalités isolées représentant 6,25% de la population à l’horizon 2025. C’est en cela que l’Africa Digital Médical Hub vient à point nommé puisque « la promotion de la santé numérique en Afrique et au Maroc en particulier » constitue son activité principale et la « santé numérique » l’un des domaines les plus porteurs d’espoir pour bâtir des systèmes qui produiront de la santé.

TAGS: AFRICA DIGITAL MEDICAL HUB AFRICA HEALTH TOURISM CONGRESS MAROC

http://surlenumerique.tg/art-la_sant_numrique_peut_il_sauver_l_afrique_.html 

Plus de contenus sur Afrique et eSanté :

http://esante.ma/index.php/fr/blog-afrique-et-esante/maroc-la-telemedecine-pour-un-systeme-de-sante-plus-egalitaire
http://esante.ma/index.php/fr/blog-afrique-et-esante/orange-healthcare-evenements-africa-digital-medical-hub
http://esante.ma/index.php/fr/blog-afrique-et-esante/maroc-sante-la-sante-numerique-au-coeur-du-debat-de-africa-digital-medical-hub
http://esante.ma/index.php/fr/blog-afrique-et-esante/marrakech-esante-africa-digital-medical-hub
http://esante.ma/index.php/fr/blog-afrique-et-esante/africa-digital-medical-hub-2018
http://esante.ma/index.php/fr/blog-afrique-et-esante/le-maroc-a-l-heure-de-la-telemedecine
http://esante.ma/index.php/fr/blog-afrique-et-esante/france-surgery-laureat-des-trophees-du-tourisme-medical
http://esante.ma/index.php/fr/blog-afrique-et-esante/la-sante-numerique-peut-elle-sauver-l-afrique
http://esante.ma/index.php/fr/blog-afrique-et-esante/highkaw-partenaire-du-congres-africa-digital-medical-hub
http://esante.ma/index.php/fr/blog-afrique-et-esante/